Inventaire non académique de romans du monde publiés depuis 1800, sans spoilers

Littérature des 5 continents : AfriqueAfrique du SudL'Afrique à l'honneur

Disgrâce

J. M. Coetzee

(Disgrace, 1999)
Traduction : Catherine Lauga du Plessis.   Langue d’origine : Anglais
⭐⭐⭐⭐

Ce que raconte ce roman :

Afrique du Sud. David, un professeur d’université du Cap Town se trouve pris dans un scandale, quand la relation qu’il maintient avec une de ses étudiantes s’ébruite. Dégouté d’être trainé dans la boue, il va refuser de se défendre et, dans une espèce de fuite en avant, va partir rejoindre sa fille Lucy, qui vit isolée dans une ferme au milieu de nulle part. Malgré ses essais de s’adapter au nouvel environnement, la réalité quotidienne de l’Afrique du Sud va rattraper le citadin David. Un jour tout va basculer et fille et père ne seront plus dans la même longueur d’onde. Quelle attitude prendre face à la violence ?

Univers impitoyable :

Disgrâce est un roman bien sombre, presque noir. Le manque d’espoir est omniprésent, notamment dans le personnage de Lucy, la fille, qui semble accepter son destin de façon froide et beaucoup plus pragmatique que son père. David, perturbé par l’horreur et la violence quotidiennes, n’arrive pas à comprendre les codes du monde qui les entoure. Entêté à suivre sa vie selon un idéal de justice noble mais abstrait, il va collisionner une fois et une autre contre la réalité de cet univers impitoyable dans lequel ils vivent désormais.

Coetzee jonglera habilement entre le cynique et le poétique tout le long du roman. Parfois mélancolique, parfois froid, mais toujours juste, il va opposer les personnages entre eux par la différente façon d’aborder la fracture qui les divise.

Prix Booker 1999.

Citation :

« On s’endurcit avec l’habitude : ce doit être vrai dans la plupart des cas, mais cela ne semble pas être vrai pour lui. Il ne semble pas avoir ce don, un cœur dur »

 

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *