Inventaire non académique de romans du monde publiés depuis 1800, sans spoilers

Littérature des 5 continents : AfriqueKenya

Five years next Sunday

Idza Luhumyo

(Five years next Sunday, 2021)
Traduction : Pas connue. Langue d’origine : Anglais
⭐⭐

Ce que raconte cette courte nouvelle :

La jeune femme protagoniste a la faculté d’appeler la pluie et la garder dans ses cheveux. Ses longues mèches ont grandi sous son foulard depuis presque cinq ans. Peut-être comme à conséquence de la rétention de toute cette eau dans ces cheveux, la sècheresse s’étend sur la région. Un jour lorsque par mégarde son foulard tombe, un homme blanc voit par hasard les longues mèches de la jeune femme. Fasciné par ses cheveux fabuleux et indomptables, l’homme couvre de cadeaux la famille de la jeune femme avec l’espoir de la courtiser et toucher ses mèches incroyables. Mais la pluie continue sans tomber et cela va créer des tensions.

La pluie dans ses cheveux :

Court récit avec certains accents fantastiques sur les répercussions de la liberté de choix. Le récit se centre sur le courage d’une jeune femme, qui affronte malgré tout et contre tout, toutes les conséquences d’une décision individuelle. Tandis qu’autour d’elle la cupidité et le calcul battent son plein, la décision de la jeune femme contraste par sa pureté. Ses cheveux attirent toutes les convoitises, tandis que personne ne semble s’intéresser vraiment à elle-même en tant que personne.

Avec cette simple mais touchante nouvelle Idza Luhumyo remporta en 2022 le prix Ako Caine, connue aussi comme le booker africain, qui récompense des courtes nouvelles publiées en anglais par des auteurs africains. C’est intéressant sans doute, mais pas sûr que tous les enjeux et répercussions sociétales du sujet aient été explorés. À mon avis il aurait fallu plus de pages pour bien développer le sujet. La nouvelle peut se lire directement, ici, sur le site du prix Ako Caine.


Citation :

« Il aime uniquement les cheveux, pas toi ». (Traduction improvisée) « He only loves the hair, not you. »

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *