Inventaire non académique de romans du monde publiés depuis 1800, sans spoilers

Littérature des 5 continents : AfriqueOuganda

Lucky

Doreen Baingana

(Lucky, 2021)
Traduction : Pas connue. Langue d’origine : Anglais
⭐⭐

Ce que raconte cette courte nouvelle :

Au milieu de la guerre civil ougandaise qui affronte les forces rebelles et les soldats du gouvernement, un groupe d’écoliers sont restés dans l’enceinte de son école, incapables de quitter cette zone où le conflit s’est installé. Koma, leur excentrique professeur de mathématiques est resté aussi, et essaie de leur proposer une routine journalière (rangement du dortoir, recherche de nourriture, retour à l’école), et de les rassurer tan bien que mal, les rappelant la chance qu’ils ont de pouvoir continuer leur éducation avec lui. Mais l’ombre de la guerre se cerne sur l’endroit.

Chance relative :

Narrée à la première personne par un des enfants restés prisonniers à l’école, la nouvelle s’attache à décrire cet état provisoire des élèves coincés entre ‘un passé d’insouciance’ et un ‘futur plein de promesses’ qui n’arrivera peut-être jamais. Ils savent parfaitement que leur existence ne peut continuer dans cette prison où ils sont, la guerre va arriver, et donc son futur va se décider.

Écrite avec un style sobre et solide, la nouvelle est plus intéressante par ce qu’elle raconte que par sa qualité littéraire. Elle décrit avec une qualité documentaire le quotidien des enfants affectés par un conflit qui ne comprennent pas, et leur méfiance de monde des adultes. La guerre est montrée d’un point de vue pas manichéen, sans gentils ni méchants, seulement soulignant le stupide et arbitraire du conflit. Le plus intéressant atout de cette nouvelle est justement le placement du point de vue de l’enfant au centre de cette critique de l’absurde de la guerre.

En 2021 la nouvelle ‘Lucky’ fut shortlistée pour le prestigieux prix AKO Caine, réservé à des courtes nouvelles publiées en anglais par des auteurs africains. Elle peut se lire en anglais sur le site du Caine Prize,


Citation :

« Il raconte n’importe quoi la plupart du temps, mais cela ne veut pas dire que les mouches ont la permission de s’asseoir sur son visage. » (Traduction improvisée)

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *