Inventaire non académique de romans du monde publiés depuis 1800, sans spoilers

Littérature des 5 continents : AfriqueTogo

Solo d’un revenant

Kossi Efoui

(2008)
Langue d’origine : Français

Ce que raconte ce roman :

Un pays non nommé d’Afrique sort d’une guerre qui a duré plus de dix ans. Après ce long conflit qui a ravagé la région, le narrateur revient dans son pays, prêt à retrouver des traces de son passé. Dans sa quête de réponses, il essaie de comprendre les circonstances de la mort son ami Mozaya. Il cherche aussi Asafo Johnson, avec qui il avait fondé une troupe de théâtre des années auparavant.

Histoire d’un retour au pays :

Kossi Efoui est un écrivain et intellectuel togolais dont les prises de position lui ont créé quelques ennuis avec le gouvernement de son pays et finalement ont motivé son exil en Europe. C’est probablement ce regard extérieur ce qui Efoui voulait souligner à travers cette métaphore de celui qui revient dans un pays qui ne reconnait plus.

C’est un livre original, complexe et déroutant, auquel je n’ai pas réussi à adhérer. Le phrasée est compliqué, et le langage assez poétique et recherché, mais surtout les digressions sont constantes et on peine à savoir à chaque moment de quoi on est en train de parler. C’est possible que je ne sois pas le destinataire de ce livre. Peut-être que je n’ai pas assez de réflexion pour comprendre les enjeux de ce roman qui me semble assez prétentieux, mais qui est peut-être merveilleux en réalité. Après tout il a rassemblé énormément des prix : Prix Tropiques 2009, prix Ahmadou-Kourouma 2009, prix des cinq continents de la francophonie 2009.

À vous risques et périls. Cela se fait long, mais au moins c’est court.


Citation :

« J’ai dit au repos, le fusil, au repos. Je n’ai pas dit aux aguets dans les bananiers. Et on apprend vite le Bonjour, le sourire. Comment ça va le quartier. Nous sommes là pour vous aider à demeurer libres. »

0 Comments