Inventaire non académique de romans du monde publiés depuis 1800, sans spoilers

Littérature des 5 continents : AmériqueSaint-Vincent-et-les-Grenadines

The moon is following me

Cecil Browne

(The moon is following me, 2010)
Traduction :   Pas connue.   Langue d’origine : Anglais
⭐⭐⭐

Ce que raconte ce recueil de nouvelles :

Collection de courtes nouvelles, toutes situées dans l’île principale de Saint Vincent et les Grenadines.

The moon is following me : Betty, jeune fille des nouveaux pharmaciens, arrive à l’école de Saint Souci où rien d’intéressant ne se produit jamais. La jeune fille, smart, mondaine et extravagante, crée la sensation, et impressionne particulièrement le jeune Chrissy, qui jusqu’à-là était l’élève le plus populaire…

Take for two : Archie part travailler aux US pour quelque semaines en laissant à Saint Vincent celle qu’il considère comme sa petite copine, Ruthlyn. Avant de partir, elle lui demande de lui ramener une robe spéciale.

Spanish ladies : Deux amis passent des jours d’insouciance pendant qu’ils réfléchissent à leur entrée dans l’école secondaire. Ils sont particulièrement attachés aux noix de coco qu’ils collectent délicatement de quelques cocotiers qu’ils appellent amoureusement, ‘les demoiselles espagnoles’. Un jour de pluie la curiosité les mène à traverser la rivière pour tester les noix de coco produites pour les cocotiers-demoiselles de l’autre rive…

First second first third : Sister décide de former une bande de musique qui devrait réussir dans le village de Fitz-Hughes puis dans toute l’île de de Saint Vincent.

Action action : Alfred et Leela, récemment mariés mais avec une relation particulière, tiennent une boutique à Saint Vincent. L’homme part à la recherche d’une meilleure opportunité en Angleterre comme chauffeur de train. En attendant qu’il puisse appeler sa femme à le rejoindre, la boutique de Leela marche de mieux en mieux. Le moment des retrouvailles ne semble jamais arriver.

Taste for freedom : Ralph Prescott réunit ses travailleurs noirs dans l’exploitation pour leur dire qu’ils sont libres et peuvent s’émanciper. Cela provoque une réaction incrédule, mais un des travailleurs noirs quitte alors l’exploitation et fait face au monde ailleurs.

Histoires caribéennes :

Dans les mots du propre auteur « Ces histoires nous rappellent l’époque où le village était au centre de la vie de la communauté dans ces îles des Caraïbes. Avec nostalgie mais sans sentimentalismes, elles racontent les expériences d’un ensemble de personnages qui souhaitent créer leur propre destin, et cherchent une scène plus grande. » Effectivement, le sujet commun de ces histoires, à part le décor de l’île de Saint Vincent, est cette volonté des personnages d’élargir leurs horizons et de chercher ailleurs son avenir.

Avec l’exception de la poésie, très peu de littérature de ce petit pays/archipel est publiée et encore moins traduite. Du coup, si vous êtes dans un challenge de lecture de tous les pays du monde, ce livre qu’on trouve facilement sur internet en anglais, est une des options incontournables pour cocher la case ‘Saint Vincent et les Grenadines’.

L’œuvre de Browne nous permet un aperçu du quotidien dans ce pays méconnu, grâce à une volonté de rester très près des personnages, dans l’authentique et le réalisme. Avec un humour vif et parfois décalé, un point de vue positif et lumineux, et une narration simple mais très efficace, ces histoires regorgent de personnages qui dégagent l’envie de vivre.

Ce n’est pas un prodige littéraire, mais c’est quand même bien écrit et très recommandable. Pas de traduction connue en français au moment d’écrire ce texte (2022).


Citation :

« Je croyais que j’avais laissé la lune derrière, mais elle était encore avec moi ! On conduit vers la maison, exténués. On était en fin à Sans Souci. Je regarde vers l’extérieur et c’est quoi que je voie ? Cette satanée lune était encore là, à me suivre ! » (Traduction improvisée)

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *