Inventaire non académique de romans du monde publiés depuis 1800, sans spoilers

Littérature des 5 continents : AsiePakistan

L’intégriste malgré lui

Hamid Mohsin

(The Reluctant Fundamentalist, 2017)
Traduction :   Bernard Cohen.   Langue d’origine : Anglais
⭐⭐⭐⭐

Ce que raconte ce roman :

Sur une terrasse en centre-ville de Lahore, Pakistan, Changez (Tchenguiz dans la version française), un jeune pakistanais, raconte sa vie à un inconnu Américain, témoin presque involontaire de son récit : Sa carrière fulgurante aux États-Unis est expliquée comme une succès story, et on attend juste qu’il conquiert la fille dont il rêve pour assouvir son American Dream. Or le 11 Septembre va tout faire basculer.

L’autre côté du conflit :

Hamid Mohsin est un écrivain d’un talent fou, c’est indéniable. La structure du roman est, littérairement, du béton ; très poussée et créative. Le témoin américain qui écoute le récit n’est pas vraiment mis en scène, on a seulement le rapport indirect de ses actions et dialogues. Car tout le roman est un long monologue du protagoniste. On connait où Changez a fini. On sait dès le départ que son American Dream ne s’est pas déroulé comme prévu, et cependant on assiste avec de plus en plus d’intérêt à sa fulgurante ascension, car on sait que la chute n’est pas loin.

Je n’ai pas de ‘mais’ à ce récit. Je reste seulement sur ma faim que cette histoire ne soit plus développée dans un roman plus long, pour approfondir sur le sujet et les personnages. Pas sûr que ça arrive dans d’autres romans de Moshid non plus, car l’écrivain lui-même semble avoir déclaré de préférer d’être lu deux fois plutôt qu’aucune.

En tout cas ‘The Reluctant Fundamentalist’ est un roman qui se dévore et qui nous fait réfléchir sur comment les actes dans un pays peuvent être perçus de façon totalement différente dans un autre. Je ne trouve pas de provoc’ dans ce livre comme certaines internautes ont signalé, je trouve seulement une bonne réflexion sur le sujet. À lire en couple avec ‘L’attentat’ de l’algérien Yasmina Khadra, pour avoir un point de vue plus élargi sur la question du terrorisme.


Citation :

« Observer les règles de la décence que l’on s’est choisies ne rend l’indécence que plus fascinante. »

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *